Éditions Corti

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Le Monde horizontal

Bruno Remaury | Domaine français2019 Rentrée littéraire
Prix Wepler Fondation de la Poste 2019 • Mention spéciale du jury

Ce texte, qui mêle fiction et faits réels, entrelace petites et grandes destinées prises dans les mouvements invisibles du monde. S’y croisent un préhistorien amateur, des ogres, des mineurs rescapés, des figures bibliques, August Sander et Christophe Colomb, Léonard de Vinci, un lettré, une jeune émigrante, un chauffeur de bus, des essais nucléaires, Jackson Pollock ou Diane Arbus.

Fonctionnant par fragments et associations, “Le Monde horizontal” dessine en la suggérant l’évolution de notre rapport au monde, de la verticalité des astres et des dieux du début des temps à l’horizontalité indéfiniment répétée de la civilisation qui nous entoure. Au bout de ce parcours, dont le lecteur est aussi le traducteur, reste la figure de l’homme, sa place dans le monde, les multiples visages de sa détresse.

Au fond il s’agit d’une chronique au sens qu’en donne Walter Benjamin : une narration faite d’une superposition de couches minces et transparentes, qui se passe d’explication, et à laquelle le récepteur donne sa signification.



Bruno Remaury est né en 1961. Après des études en art et un doctorat en anthropologie sociale, il a longtemps travaillé dans l’enseignement professionnel où il a également dirigé une collection de livres.


À la croisée de l’essai et du récit, “Le Monde horizontal” est son premier texte littéraire ; au sens le plus littéral, un livre-monde.



“(...)Et puis, entre les pavés de la rentrée, on tombe sur un trèfle à quatre feuilles. "Le Monde horizontal", de Bruno Remaury, fait rêver.”

Claire Devarrieux, Le Monde Horizontal, triomphe de la mise à plat [article complet, ici], Libération, 22 août 2019.



“Mélange d’un concept fort et d’une forme efficace, Le Monde horizontal convainc parce qu’il enchante et enchante car il convainc.”

Emmanuel Requette, Ptyx, Bruxelles


Notre plus belle découverte de la rentrée littéraire ? « Le Monde horizontal » de Bruno Remaury, à ranger aux côtés de Pascal Quignard ou Pierre Michon.

Librairie Mollat, Bordeaux


“À la croisée de l'essai et du récit, Bruno Remaury nous donne, avec Le Monde horizontal, son premier texte littéraire, le livre d'un intranquille, mais surtout un livre comme on les aime, avec de l'inattendu, et dans une forme qui est le reflet du fond.”

Richard Blin, Le Matricule des anges, 09/2019, article complet.


Marie-Odile André, Bruno Remaury : Narration méditative, Diacritik, 10/2019, article complet sur le site de Diacritik.


(...) C'est l'être-au-monde de l'home qui est ici questionné. Sous une allure de chronique modeste, ce “livre-monde” est d'une grande profondeur et sollicite activement l'intelligence et la sensibilité du lecteur. Bruno Remaury se montre digne d'un W.G. Sebald ou d'un Cees Nooteboom. (...)

Frédéric Jaffrennou, L'Autre Rive, Nancy


“Des mains aux étoiles”, par Norbert Czarny, EaN, En attendant Nadeau, article complet ici.