Éditions Corti

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Réparer le monde
La littérature française face au XXIe siècle

Alexandre Gefen | Les Essais (2017)

Refusant de devenir un jeu postmoderne ou une simple dilection d’arrière-garde, la littérature française d’aujourd’hui a l’ambition de prendre soin du moi, mais aussi des individus fragiles, des oubliés de la grande histoire, des communautés ravagées et de nos démocraties inquiètes. En s’intéressant de manière critique à cet imaginaire collectif thérapeutique où la culture, en place de la religion et d’un projet politique, veut réparer nos conditions de victimes, servir à notre « développement personnel », favoriser notre propension à l’empathie, corriger les traumatismes de la mémoire individuelle ou du tissu social, cet essai propose une réflexion inaugurale sur la littérature française du XXIe siècle.




“Réparer le monde, c’est comme le rappelle Alexandre Gefen un geste essentiel de la mystique hébraïque : tikkun olam. Ce geste traverse, selon l’essayiste, l’ensemble de la littérature d’aujourd’hui, pour sauver et prendre soin, soigner les traumatismes et intensifier notre empathie. À rebours des expérimentations formalistes et des revendications expérimentales, la littérature présente renoue avec un souci de dire le monde et de toucher le lecteur, avec une vive inquiétude éthique. C’est là un paradigme thérapeutique ou clinique, qui est « comme une manière de demander à l’écriture et à la lecture de réparer, renouer, ressouder, combler les failles des communautés contemporaines, de retisser l’histoire collective et personnelle, de suppléer les médiations disparues des institutions sociales et religieuses perçues comme obsolètes et déliquescentes à l’heure où l’individu est assigné à s’inventer soi-même. » (…)

Ces pages amples et vivement nourries des apports critiques les plus contemporains sont orchestrées sur un rythme allegro, sans appesantir, ni appuyer, dans une langue souple et rythmée, soucieuse de vivacité et de brosser des tableaux plus que de se livrer à des exercices de myopie. L’ample index permet de prendre la mesure des lectures, et des dizaines d’auteurs parcourus à grandes enjambées.”


Laurent Demanze | Diacritik | article complet sur le site de la revue



“Comment penser le singulier dans nos démocraties inquiètes? Comment mettre en avant les individus les plus fragiles, les oubliés de la grande histoire ou les communautés en détresse?”


Le Monde Diplomatique | Aliocha Wald Lasowski.

[L’article complet du ci-contre.]



L’auteur
Directeur de recherche au CNRS, Alexandre Gefen travaille sur des questions de théorie littéraire appliquées à la littérature française contemporaine et notamment sur la question du statut, des fonctions et des effets de la fiction. Membre des comités de lecture de nombreuses revues, il est directeur de la rédaction de la Nouvelle Revue d’Esthétique (PUF).
Fondateur du site Fabula.org Alexandre Gefen s’intéresse parallèlement aux champs des Humanités numériques. En parallèle à ses activités scientifiques, Alexandre Gefen est également critique (Le Magazine littéraire, Marianne).

Dernières parutions :
• Vies imaginaires de la littérature française, Paris, Gallimard, coll. « Folio classique », 2014.
• Inventer une vie, La Fabrique littéraire l’individu, préface de Pierre Michon, Les Impressions nouvelles, 2015.
• Arts et émotions. Un dictionnaire, avec Carole Talon-Hugon et Mathilde Bernard, Armand Colin, 2016.