Éditions Corti

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Gérard Macé, l'invention de la mémoire

Laurent Demanze | Les Essais (2008)

Dans un temps de transmission empêchée et de tradition morcelée, la littérature contemporaine interroge les figures évanouies de l’ascendance. Tour à tour investigation généalogique et restitution biographique, les livres de Pierre Bergounioux, Gérard Macé et Pierre Michon s’écrivent à rebours de l’amnésie moderne. Car la modernité fait peu de cas des heures révolues et des êtres minuscules, des héritages secrets et des filiations traversières. Entre inquiétude et mélancolie, ces trois auteurs se ressaisissent d’un passé familial lacunaire, dans un souci de mémoire aux couleurs de deuil

C’est la mélancolie qui taraude ce livre. La mélancolie d’écrivains qui ne se résignent pas à faire le deuil des temps désuets. La mélancolie aussi de leurs récits de filiation, où se dit la figure fin de siècle d’un individu hanté par les fantômes de l’ascendance et par leurs désirs inaccomplis. La mélancolie, enfin, d’une mémoire encombrée par les souvenirs de lecture et l’aura des livres d’autrefois. C’est elle qui donne à ce livre sa tonalité funèbre, c’est elle encore qui module dans les textes de Pierre Bergounioux, Gérard Macé et Pierre Michon l’élégie d’un monde disparu. Mais cette teinte sombre, qui colore leurs écritures, ne se réduit pas aux inflexions de l’humeur ni aux sombres cogitations. Elle est aussi une passion de l’altérité, qui recueille les destins déshérités de l’ascendance et restitue leur éclat singulier. Il y va ainsi dans cette mélancolie contemporaine d’une éthique de la littérature.

Le livre de Laurent Demanze, on l’aura compris, va bien au delà de la seule analyse littéraire. Il propose une réflexion plus générale sur notre époque individualiste et sur le rôle désormais fragmenté de la mémoire et de la transmission. De ce tableau, se détache finalement un homme moderne mélancolique, nostalgique d’un temps qui le rattachait hier à une famille dont il était solidaire au risque de l’être à ses dépens. Ces récits de filiations expriment le besoin prégnant de chaque individu d’être lié à un passé, à une histoire, à une communauté.

Par Philippe Aubier