Éditions Corti

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rien pour demain

Bruno Remaury | Domaine français2020 Rentrée littéraire

Rien pour demain, rien pour hier, tout pour aujourd’hui disaient les dadaïstes, devise qui est à l’image même de notre rapport moderne au temps, celui que la culture a édifié au long des bouleversements du monde, guerres, révolutions industrielles et sociales, découvertes et inventions – de l’astronomie à la photographie, de l’organisation du travail à la télévision.

Ce livre dessine en la suggérant l’évolution de la manière dont nous pensons le cours des choses au travers de récits articulés les uns aux autres mêlant figures réelles et de fiction, où se croisent l’astronome John Herschel, une grève chez Renault, une vendeuse de nouveautés, un poète mort dans les tranchées, le Capitaine Crochet, une New-yorkaise des années 50, la dernière Impératrice de Chine, l’histoire de la photographie, Marinetti ou Claude Monet. Un parcours qui va des cycles toujours recommencés du monde, giration des astres, ronde de la vie humaine, à une vision unidirectionnelle dont l’accélération constante nous a menés au visage du temps que nous connaissons aujourd’hui, celui d’un jour permanent de l’événement et d’une suprématie inédite de l’instant.

Non pas suite, mais volet symétrique du “Monde horizontal”, Rien pour demain en reprend et prolonge la trame narrative faite de fragments et d’associations, enchaînement de textes et d’intertextes au service d’un sens qui nous parle de l’évolution de notre rapport au monde et auquel c’est le récepteur qui donne sa signification.



Bruno Remaury est né en 1961. Après des études en art et un doctorat en anthropologie sociale, il a longtemps travaillé dans l’enseignement professionnel où il a également dirigé une collection de livres.

Son premier texte littéraire “Le Monde horizontal”, publié en 2019, chez Corti, a été particulièrement remarqué par la presse et les libraires. Il a obtenu la Mention spéciale du jury du Prix Wepler Fondation de la Poste, 2019